Remonter
16 Fév

Rosy, Maman doit aller travailler…

image d'un ordinateur

C’était un de ces lundis où je dois me rendre à Paris pour le travail.

Réveil à 04h30.

Objectif 1 : Réussir à ouvrir les yeux avant qu’il ne soit 04h45 et mince – Encore raté !!! – Oh là là, je n’ai plus que 30 min pour me doucher, faire mon brushing, me maquiller et changer trois fois de tenue pour que ce soit nickel… Bon tant pis, on oublie le p’tit dèj, le maquillage est dans le sac, je prends la première tenue qui vient et… y’a plus qu’à partir.

Objectif 2 : Il est 05h15 et je dois partir. Partir sans réveiller mes p’tits loulous, avec juste le p’tit bisou d’au revoir à mes endormis… Yo, c’est ok, je pourrais lui chanter une chanson à tue-tête qu’il ne se réveillerait même pas. Oh, tiens, je devrais peut-être essayer avec l’air de la Ligue des Champions pour voir !!!

Et… Rosy, à peine ais-je fais ce p’tit bisou que j’entends :

« Maman, je ne veux pas que tu me quittes !! »

Wouahh, trop dur, rien que d’y penser, je la sens encore cette boule au cœur que j’appréhende avant chaque départ… Comment rester ferme quand, à ce moment, on est aussi triste de devoir y aller mais pas le choix.

Et justement, quel choix car c’est bien moi qui ai choisi de faire ce job où je suis en déplacement du mardi au jeudi. Avec, de temps en temps des lundis aussi ! J’aime mon job et j’aime mes p’tits loulous aussi. Quelle tâche difficile que de composer entre Maman, Femme et Travail.

Moi, très égoïstement, je veux les trois !!! Et oui, je veux pouvoir m’épanouir dans ces trois domaines car c’est ce que je suis : une maman et une femme qui veut évoluer, apprendre, s’enrichir des autres, des rencontres au détour d’une rue ou d’un rendez-vous professionnel.

Et oui, sur le papier, c’est bien tout ça… Sur le papier, on est bien dans le monde de bisounours dont tout le monde rêve avec chacune ses propres envies, ses exigences et sa soif de grandeur !! Bon, ça marche aussi pour les hommes si vous voulez…

Mais, dans la vraie vie, on a beau faire ses propres choix – J’ai fait ces choix ! – cela ne m’empêche pas d’avoir mal au cœur à chaque fois que je pars, que je les laisses car j’ai la sensation de les abandonner. On s’organise du mieux que l’on peut pour être présente à 100% quand on est là !

Je me souviens d’une amie qui me disait : « Il est préférable de passer moins de temps avec ses enfants mais que ce temps soit à 100% dans l’échange que d’être tout le temps là sans jamais s’occuper d’eux !! »

Alors, mon p’tit cœur, ne t’inquiètes pas, je vais revenir. Et repartir, encore et encore… Mais pour le bien de notre famille même si tu ne le comprends pas encore aujourd’hui, j’espère que tu me comprendras un jour !! Car, tu le vois pas mais je ne pars pas sans avoir le cafard et l’envie de te retrouver au plus vite.

Mes loulous, je vous aime !!!

workinggirl
3c13887ba9dfc7617cefc46db9698bd2ttttttttttttttttttttttt